Planche: Muscle-t-elle vraiment le corps ?

Photo of author
Publié le

S’interroger sur l’efficacité de la planche pour muscler son corps est une question que se posent de nombreux adeptes de fitness et de bien-être physique. Entre conseils d’experts et témoignages d’utilisateurs, explorons ensemble comment cet exercice de gainage peut transformer votre entraînement et sculpter votre silhouette.

Est-ce que la planche muscle ?

La planche est un exercice d’isométrie qui muscle les abdos et l’arrière du corps.

Les bienfaits de l’exercice de la planche pour le corps

Planche d'exercice pour renforcer les muscles du corps.

L’exercice de la planche est plus qu’un simple défi à poster sur les réseaux sociaux. C’est un entraînement complet qui fait travailler plusieurs groupes musculaires à la fois. Imaginez cela comme la potion magique de la forme physique, sans les effets secondaires désagréables.

Premièrement, pratiquer la planche renforce le core. Pourquoi est-ce important ? Eh bien, un core solide, c’est comme avoir un super-héros à l’intérieur de vous. Il vous aide dans presque tous les mouvements du quotidien, que vous soyez en train de soulever des courses ou de danser sur votre chanson préférée.

Ensuite, ne sous-estimez pas son impact sur vos épaules et bras. Vous pensez peut-être que tenir en position de planche, c’est comme attendre que le feu passe au vert, mais en réalité, vos bras et épaules travaillent dur pour maintenir votre corps stable. C’est comme si chaque cellule criait « au travail ! »

Parlons maintenant du dos. Faire la planche, c’est comme offrir à votre dos une séance de spa. Cela aide à réduire les maux de dos en renforçant les muscles autour de votre colonne vertébrale. Qui aurait cru qu’être immobile pouvait être si bénéfique ?

Et n’oublions pas les jambes. Oui, elles aussi entrent dans la danse ! En maintenant la position, vos cuisses et mollets sont activement engagés. C’est un peu comme être sur des échasses, sauf que vous ne risquez pas de tomber à chaque pas.

Enfin, la planche est une excellente façon d’améliorer votre posture. Avec un core, un dos et des épaules renforcés, vous vous tiendrez plus droit que jamais. Imaginez-vous marcher dans une pièce et capturer l’attention de tous, tel un roi ou une reine. C’est l’effet planche !

Pour conclure, la planche n’est pas seulement un exercice de musculation. C’est une manière de bâtir un corps fort et harmonieux, prêt à affronter les défis du quotidien. Et le meilleur dans tout ça ? Pas besoin de matériel coûteux ou de beaucoup d’espace. Juste vous, un peu de volonté, et peut-être un sol pas trop dur. Alors, prêt à faire la planche ?

Comment réaliser la planche correctement pour maximiser les résultats

Planche d'exercice pour renforcer les muscles du corps.

Avant tout, choisir le bon spot est crucial. Pas besoin d’un terrain aussi plat que la voix de certains chanteurs auto-tunés, mais presque. Trouvez-vous un sol stable. Un tapis de yoga, c’est le top, mais sinon, tout ce qui ne glisse pas fera l’affaire.

Maintenant, parlons position. Commencez à quatre pattes, comme si vous alliez faire une course de bébés. Vos mains doivent être directement sous vos épaules. Imaginez qu’il y a des lasers qui sortent de vos paumes – vous voulez qu’ils pointent droit devant, pas vers les côtés.

On passe en mode planchiste. Étendez les jambes derrière vous, comme si vous vouliez donner un coup de pied dans l’imaginaire. Vos pieds doivent être joints ou légèrement écartés, selon ce qui vous chante. Mais attention, ne laissez pas vos hanches prendre leur envol. Elles doivent rester alignées avec le corps, ni trop hautes, ni trop basses. Imaginez que vous êtes une planche de bois, pas une balançoire.

Respirez. C’est facile d’oublier, surtout quand on se concentre autant. Mais la respiration, c’est le carburant de votre force. Inspirez par le nez, expirez par la bouche. Faites comme si l’air était un smoothie énergétique pour vos muscles.

Restez concentré sur votre regard. Fixez un point devant vous, un peu comme si vous vouliez hypnotiser le sol. Ça aide à garder le cou dans le prolongement de la colonne vertébrale. Pas de regard en l’air comme si vous attendiez qu’un super-héros vienne vous sauver, et pas de tête baissée comme si vous cherchiez de la monnaie perdue.

Les épaules. Ah, les épaules. Elles ne doivent pas être en mode vacances. Gardez-les actives, éloignées de vos oreilles, comme si vous vouliez montrer à quel point votre cou est long et élégant.

Enfin, la question du temps. Combien de temps tenir ? Là, c’est comme demander combien de piments on peut manger sans pleurer. Ça dépend de chacun. Commencez par des sessions courtes, 20-30 secondes, et augmentez progressivement. L’important, c’est la qualité, pas de battre un record chaque jour.

Rappelez-vous, la planche, c’est un peu comme apprendre à jouer d’un instrument. Au début, ça sonne faux, c’est inconfortable, mais avec de la pratique, ça devient une symphonie de muscles et de force. Gardez le cap, et vous verrez, vos muscles vous remercieront en vous jouant la sérénade.

Décryptage des muscles sollicités pendant la planche

Planche d'exercice pour renforcer les muscles abdominaux.

La planche ? Ah, ce classique de la musculation qui fait trembler aussi bien les débutants que les athlètes chevronnés. Quand on s’y met, ça a l’air si simple, non ? Juste se tenir droit comme un piquet. Mais, oh la la, les muscles se réveillent vite pour vous rappeler leur présence !

D’abord et avant tout, saluons les muscles abdominaux. Ils sont les superstars de cet exercice. Imaginez-les comme les travailleurs acharnés qui tiennent le fort, gardant votre corps aussi stable qu’une table. Ce sont eux qui vous empêchent de piquer du nez ou de lever les fesses trop haut. Un vrai travail d’équipe !

Ensuite, ne sous-estimons pas les muscles des épaules. Ils entrent en jeu pour stabiliser tout le haut du corps. Si vous pensiez que faire la planche était juste une affaire de ventre, détrompez-vous. Vos épaules vont également brûler, jouant leur partition dans cette symphonie musculaire.

N’oublions pas les muscles du dos. Oui, ils sont là, en coulisse, assurant que votre corps reste droit comme une flèche. De votre bas du dos jusqu’aux épaules, ils travaillent discrètement mais efficacement, comme des ninjas protégeant votre posture.

Ah, et voici un invité surprise : les muscles des fessiers. Qui aurait cru, hein ? Mais oui, pour garder cette position optimale, vos fessiers se contractent, offrant un soutien supplémentaire. Un petit bonus pour ceux qui rêvent d’un postérieur de fer.

Même les quadriceps se joignent à la fête. En se contractant, ils aident à maintenir vos jambes droites et participent à l’effort collectif pour que votre planche soit impeccable.

Finalement, un petit clin d’œil aux muscles des avant-bras et aux poignets. En appui, ils stabilisent le reste du corps. C’est un peu comme s’ils tenaient les rênes, s’assurant que tout reste en place.

En somme, faire la planche, c’est un peu comme organiser une fête où chaque muscle est invité. Ça semble tranquille au début, mais attendez un peu que la musique (ou plutôt l’effort) monte, et vous verrez tous vos invités se déchaîner. Une chose est sûre, après cette fête, vous ne verrez plus jamais la planche du même œil !

Variantes de la planche pour intensifier l’entraînement et atteindre vos objectifs

Planche d'exercice pour renforcer les muscles du corps.

Pour booster votre routine de planches, variez les plaisirs! La planche classique est votre pain et beurre, mais pourquoi ne pas y ajouter un peu de confiture? En l’occurrence, des variantes qui réveilleront chaque muscle endormi.

Planche latérale, pour commencer. Ce twist sur la recette traditionnelle met vos obliques en feu. Imaginez tenir un plateau de cupcakes sans en laisser tomber un seul. Ça pique, mais quel plaisir de sentir ses côtés se sculpter!

Ensuite, il y a la planche avec levée de jambe. Vous pensiez que la planche était un challenge? Essayez d’en faire tout en jouant à « Un, deux, trois, soleil » avec vos pieds. Non seulement cela teste votre équilibre, mais ça envoie aussi du pâté niveau renforcement du bas du dos et des fessiers.

Pour ceux qui aiment se prendre pour Spider-Man, la planche araignée est pour vous. Ramenez un genou vers le coude, en alternance, comme si vous escaladiez le mur de la cuisine pour échapper à la corvée de vaisselle. Vos abdominaux diront merci (et peut-être aussi votre conjoint).

Ah, la planche avec bras tendus. C’est la grande sœur de la planche classique, celle qui a toujours l’air sérieuse. En passant en mode « push-up », vous engagez davantage vos épaules et vos bras. Pensez à Superman en plein vol, mais sans quitter le sol. Une vraie démonstration de force et de stabilité.

Finalement, pour les audacieux, la planche dynamique. Alternez entre la position de planche sur les avant-bras et sur les mains, comme si vous montiez et descendiez un escalier sans fin. Un excellent moyen d’ajouter du cardio à votre entraînement de force. Vous aurez l’impression de participer à une compétition d’escalade, mais sur place.

Ces variantes de la planche ne sont pas là pour décorer. Elles sont vos amis, vos alliés dans la quête d’un corps plus fort et plus tonique. Chaque version apporte sa pierre à l’édifice, travaillant des groupes musculaires spécifiques et brisant la monotonie. Alors, prêt à donner un peu de piquant à vos séances de planche? Laissez les excuses au vestiaire et plongez dans le grand bain. Votre corps vous remerciera – peut-être pas demain, mais certainement avec le temps.

Récapitulatif

Aspect de l’Exercice de la PlancheDétails
Muscles sollicités– Abdos
– Arrière du corps
– Core
– Épaules
– Bras
– Dos
– Jambes
– Posture
Bienfaits– Renforce le core
– Améliore la force des épaules et des bras
– Réduit les maux de dos
– Engage les jambes
– Améliore la posture
Comment réaliser correctement1. Choisissez un sol stable.
2. Positionnez vos mains sous vos épaules.
3. Étendez les jambes derrière vous.
4. Gardez les hanches alignées avec le corps.
5. Respirez correctement.
6. Fixez un point devant vous.
7. Activez vos épaules.
8. Commencez par tenir 20-30 secondes et augmentez progressivement.
Muscles spécifiquement sollicités– Muscles abdominaux
– Muscles des épaules
– Muscles du dos
– Muscles des fessiers
– Quadriceps
– Muscles des avant-bras et poignets
Variantes de la Planche– Planche latérale
– Planche avec levée de jambe
– Planche araignée
– Planche avec bras tendus
– Planche dynamique

Mon avis (opinion)

Ah, la planche!

Cet exercice qui semble si simple et pourtant…

Combien de fois ai-je entendu cette question : « Est-ce que la planche muscle vraiment ? » Eh bien, laissez-moi vous raconter une petite anecdote. Il fut un temps où je pensais que les abdos, c’était seulement pour les athlètes ou ceux qui passent leur vie à la salle de sport.

Jusqu’au jour où j’ai découvert l’exercice de la planche. Au début, je me suis dit : « Faire la planche combien de temps?

Pff, deux minutes max et je suis bon ». Ah, l’innocence!

Je m’y suis mis, avec cette idée de « 2 minutes de gainage par jour, résultat garanti » en tête. Les premiers jours, je vous assure, c’était plutôt « 2 minutes de torture par jour ».

Mais parlons peu, parlons muscles. La planche sollicite tellement de muscles qu’on pourrait presque dire qu’elle est l’équivalent d’une salle de sport à elle seule.

Les planches à abdos Decathlon sont devenues mes meilleures amies pour varier les plaisirs et intensifier l’effort. Faire l’exercice de la planche pendant 30 jours m’a ouvert les yeux sur les bienfaits du gainage.

Les muscles sollicités ? Oh, la liste est longue.

Les abdominaux, bien sûr, mais aussi les dorsaux, les épaules, les bras, et même les fessiers.

Et puis, il y a la planche latérale qui cible encore d’autres muscles, notamment les obliques. Le gainage planche bienfaits, vous demandez?

Eh bien, outre le fait de sculpter le corps, il améliore la posture et réduit les risques de blessures en renforçant le « core ». Et c’est sans parler de l’effet sur le mental, car tenir la planche requiert une concentration et une détermination à toute épreuve.

« Planche muscles sollicités » est devenu mon mantra.

À chaque fois que j’avais la flemme, je me rappelais de tous ces muscles travaillant ensemble, transformant mon corps.

Et les résultats ? Bluffants.

Plus ferme, plus tonique, et surtout, plus fort, tant physiquement que mentalement. Donc, si vous vous demandez encore si la planche muscle, ma réponse est un retentissant oui.

Mais ne prenez pas simplement ma parole pour argent comptant. Essayez l’exercice de la planche pendant 30 jours.

Vous pourriez être surpris par la personne qui vous regarde dans le miroir à la fin du mois. Et rappelez-vous, « Rome ne s’est pas construite en un jour ».

Votre corps non plus.

Mais avec un peu de planche chaque jour, on se rapproche du chef-d’œuvre.

Questions fréquentes

Est-ce que la planche muscle tout le corps ?

Oui, la planche est un exercice de gainage qui sollicite de nombreux muscles dans tout le corps, notamment les abdominaux, les muscles du dos, des épaules, des bras, et des jambes.

Est-ce que le gainage muscle ?

Oui, le gainage muscle en renforçant principalement les muscles du tronc, y compris les abdominaux, les muscles du dos et les obliques.

Est-ce bien de faire la planche tous les jours ?

Faire la planche tous les jours peut être bénéfique pour renforcer les muscles centraux du corps, mais il est essentiel d’écouter son corps et d’éviter la surcharge musculaire.

Quelle durée planche ?

La durée recommandée pour tenir une planche est d’au moins 20 à 30 secondes pour les débutants, pouvant aller jusqu’à 1 à 2 minutes pour les plus avancés.

Liens Utiles

Photo of author

A propos de l'auteur:

Coach sportif diplômé d'Etat BPJEPS AF double option (musculation haltérophilie et cours collectifs). Passionné par la musculation depuis l'adolescence, c'est devenu pour moi un métier au service des autres.
Articles similaires
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires